Planchette Coranique Alluha – Mali

PLANC02

Nouveau produit

Attention : dernières pièces disponibles !

300,00 € TTC

Fiche technique

Matière principale Bois
Aspect de surface recouvert d'une patine d'usage
Zone de collecte In situ en 2003, Pays Dogon - Mali
Hauteur 53 cm
Largeur 12 cm
Etat apparent Très bon état
Etat de conservation Dans son jus
Provenance Mali
Livraison Livraison par Colissimo, frais de port selon le poids et la distance (affichage dans le panier avant paiement)
Ancienneté présumée 1954
Authenticité Pièce accompagnée de son certificat attestant de son origine et de sa facture.

En savoir plus

Les écoles coraniques (Madrasa) se trouvent un peu partout en Afrique, et sont des piliers importants de l'alphabétisation des populations.

L'enfant va y apprendre l'alphabet puis la composition des syllabes en traçants les caractères arabes sur une planche de bois, tout en articulant ce qu'il écrit.

Le maître lui apprend ensuite une première sourate, comme modèle, pour lui enseigner ensuite l'art de l'écriture.

Le matériel utilisé par l’élève se compose d’une alluha, d’un encrier et d’un calam.

L’alluha est la planche coranique que nous connaissons, comme celle présentée ici.

Le calam est une tige de mil taillée en pointe que l'éléve trempe dans l'encre pour tracer ses lettres.

Le principe de la planchette coranique est simple :

lorsque l'éléve est capable d'écrire une sourate, il va la réciter à son maître.

S'il le fait sans fautes, il peut laver une face de la planchette pour passer à une nouvelle sourate et ainsi de suite...

Dans certains autres cas, les planchettes ou Alluha sont utilisées par les féticheurs et les guérisseurs. Une sourate ou un texte correspondant au mal du patient (généralement une pathologie psychologique) est écrite sur la planchette puis celle-ci est lavée.

L'eau chargée d'encre est recueillie puis donnée à boire au patient.

Petite ardoise, bois dur, belle patine d'usage... Recto verso.

(texte Galerie Bruno Mignot : https://www.bruno-mignot.com/galeries)